Loi Pinel Nantes : Le gouvernement va-t-il maintenir le dispositif ?

Le gouvernement est maintenant confronté à un dilemme: malgré le coût de la loi Pinel, il est indéniable qu’il a ramené les investisseurs sur le nouveau marché immobilier, en stimulant l’un des principaux moteurs économiques de la France et en créant des emplois.

La FPI (Fédération des promoteurs immobiliers) affirme qu’une vente sur deux est actuellement effectuée dans le cadre de la loi Pinel sur le nouveau marché immobilier.

Un dispositif mieux encadré

Si le gouvernement est toujours à la recherche de la manière dont la loi Pinel sera reformulée, sa volonté est de ne pas la supprimer complètement. Au micro RTL, le ministre de la cohésion territoriale a déclaré fin juillet: «Si nous arrêtons brusquement le système Pinel, nous aurons une réduction des constructions de logements, nous devons donc trouver une solution équilibrée, sachant que le dispositif Pinel génère également recettes fiscales», apprend-on sur le site loipinelnantes.eu. Modifié oui, mais pas la suppression.

Les professionnels de l'immobilier et les investisseurs peuvent donc se rassurer en partie. Face aux incertitudes qui demeurent, les acteurs du secteur attendent un dispositif Pinel mieux cadré, moins permissif. Cela signifie très concrètement que la loi Pinel pourrait être recentrée, appliquée uniquement dans les zones (très) tendues.
  • Ces zones, où l'offre de logements est inférieure à la demande,
  • offrent généralement un bon rendement pour les investisseurs.